Le taux d’émissions de gaz à effet de serre laissé sur notre planète, une problématique qui n’est pas que l’affaire des écologistes. En effet, l’Institut de l’élevage a eu l’idée il y a quelques mois de lancer « Life beef carbon ».

« Life beef carbon » a pour ambition de réduire de 15% en 10 ans l’empreinte carbone de la production de viande de bœuf. Pour mener à bien cette volonté de L’institut de l’élevage, 2 000 exploitations dont 1 700 en France ainsi que 200 techniciens ont été mobilisés entre 2015 et 2020.
Ces mêmes élevages ont alors fourni un diagnostic CAP2ER ( Calcul Automatisé des Performances Environnementales en Elevage de Ruminants) ainsi que des données telles que le stockage de carbone, performance nourricière, etc., afin d’identifier des leviers de réduction concrets de CO2 pour les éleveurs, allant de de la gestion du troupeau, au système de culture en passant par la gestion des effluents.
Ces phase de tests ont permis d’analyser le fait que la moitié des émissions de gaz à effet de serre sont rejetées par la digestion des vaches.
Par la suite, 125 exploitations ont testé les pratiques les plus vertueuses et efficientes à la fois sur les plans environnementaux, économiques et sociaux, ce qui cette fois a démontré que les élevages ayant la plus faible empreinte carbone sont aussi les plus performants.

Aujourd’hui, ce programme est en cours de finalisation et de déploiement sur tout le territoire national.
Rendez-vous dans un prochain billet sur le sujet pour découvrir la consécration du projet !